Terrible accident sur la route nationale No 1: Des étudiants de l’INAGHEI en sont les victimes

Plusieurs étudiants de la faculté INAGHEI (l’Institut National d’Administration, de Gestion et des Hautes Études Internationales), un chauffeur et un personnel de ladite institution ont été blessés ce dimanche 11 aout dans un accident de voiture sur la route nationale numéro 1, à Carriès (Montrouis).

Ce malheureux événement a eu lieu suite à une collusion faite entre le bus à bord duquel se trouvaient les étudiants et un autre véhicule qui roulait dans le sens inverse de la route. Les victimes de ce drame sont les étudiants qui revenaient des furenailles de la mère d’un camarade de la faculté. Selon les communiqués de presse, il n’y a pas eu de pertes de vies humaines mais certains d’entre eux ont été grièvement blessés et reçoivent à l’heure actuelle les soins médicaux nécessaires dans un centre de santé de Montrouis.

Face à cette situation inattendue, terrible et triste, les différents membres de la société civile, les parents, le décanat de la faculté INAGHEI, notamment nous qui sommes citoyens avisés sommes vraiment touchés et demandons aux proches des victimes de prendre courage, et de ne pas faire profil bas face à ce moment difficile. Toutefois, cela ne saurait être suffisant, car, c’est une solution efficace que nous recherchons et non des mots doux pouvant mignarder les parents des victimes pendant que le problème demeure. Pour cela, nous demandons aux responsables du décanat de chacune des facultés de l’UEH, de prendre leur part de responsabilité aux fins d’être sûres qu’avant chaque sortie, que des mécaniciens et d’autres techniciens en la matière certifient que la voiture (le bus de la faculté) soit en état normal de sortir, surtout quand il s’agit de prendre les routes de province. Nous demandons aux autorités publiques (l’État central et le pouvoir législatif) d’ajuster le budget annuel de l’UEH afin que les fonctionnaires ne se laissent pas frustrer par le maigre salaire qu’ils gagnent mensuellement, notamment le chauffeur du bus; un ajustement de budget sera aussi bénéfique pour les étudiants, aux fins qu’ils puissent jouir le privilège d’une assurance médicale. Comme nous pouvons le constater, des fois, les accidents causent moins de préjudices aux parents des victimes que les soins médicaux nécessaires. Étant donné que les étudiants de l’UEH sont en majeure partie des filles et fils de petits prolétaires, petits commerçants (es); Nous demandons aussi aux différentes autorités du Rectorat de l’Université de gérer à bon escient le montant qui leur est alloué pour le fonctionnement de l’UEH et de ne pas pas les détourner à leur fin personnelle.

Nous attendons que autorités concernées communiquent à travers les médias les mesures qui sont/seront prises à l’encontre des victimes de ce terrible accident, afin que leurs parents ne gèrent à eux seuls le problème.

Jim LAROSE, auteur
jimmylarose65@gmail.com

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

twenty − 8 =