Quel Été! Un roman signé de Christerdley Cadichon

Spread the love

 

Christerdley Cadichon, une jeune femme âgée de 18 ans vient de publier un roman titré Quel Été!. La rédaction de Haitian Slogan nous invite à savourer l’intégralité de l’interview.

Haitian Slogan: Une brève présentation de Christerdley Cadichon?

Christerdley Cadichon: Je réponds au nom de Christerdley Cadichon, née à Port-au-Prince.

HS: Vous êtes l’auteure d’un très beau ouvrage intitulé «Quel Été!» d’où vient ce projet?

CC: Mon livre est titré «quel été!». J’ai toujours aimé écrire, comme il a été mentionné dans la biographie de mon ouvrage, petite déjà j’imaginais des scénarios et les reproduisais avec mes poupées. Sauf qu’à chaque fois que j’imaginais des scénarios je les écrivais, et c’est là que j’ai écrit mon tout premier livre manuscrit à 10 ans, titré «New Florida» qui était en fait le nom de la ville de mes poupées. J’y ai pris plaisir, et au cours de trois ans j’avais écrit quatre autres manuscrits. Quelques années plus tard j’ai publié mon premier roman sur wattpad qui en ce jour compte plus de 200 000 lecteurs. L’idée de publier dans une maison d’édition m’est venue de mes proches, ayant lu la plupart de ce que j’écrivait, ils  m’ont beaucoup encouragé et c’est ce que j’ai fait.  Une maison d’édition en France a accepté de publier mon livre, et à présent il est disponible dans toutes les librairies de France, la bibliothèque Nationale de France, et sur les sites de vente comme amazon.fr, fnac.com et chapitre.com.

HS: Ecrire un ouvrage n’est pas une chose facile, cela exige beaucoup d’efforts. Qui vous a inspiré?

CC: Beaucoup de facteurs m’ont poussé à écrire un livre. Mais l’idée de me mettre à l’écriture pour transporter les gens dans mon univers m’est venue tout naturellement.

HS: Ce livre contient combien de chapitre?

CC: Mon livre n’en contient pas beaucoup, juste vingt-quatre chapitres.

HS: Vous avez combien de temps dans l’écriture?

CC: Bon… Je ne saurais dire, parce que bien que j’ai commencé à m’amuser dans l’écriture tout jeune, à dix ans. Mais l’écriture est devenue vraiment sérieux dans ma vie à quatorze ans, lorsque j’ai publié mon premier roman sur wattpad.

HS: Quels sont les problèmes rencontrés au cours de la réalisation de ce manuel?

CC: Ça n’a pas été facile pour moi. Du tout! Lorsque j’ai terminé de l’écrire, avant de l’envoyer en maison d’édition, il fallait que je trouve des gens pour me relire, et me corriger. Des gens pour me lire ça a été facile. Mais trouver des gens pour m’aider avec la correction, pas du tout. La plupart des adultes qui s’y connaissaient en orthographes et qui pouvaient corriger mon ouvrage trouvaient l’idée du livre original et me lançaient des mots de Félicitations. Lorsque je leur demandais de l’aide ils acceptaient, mais une fois l’ouvrage en main ils ne me donnaient aucune réponse. Et certains même me donnaient des rendez-vous sans les jamais respecter. Et cela avait beaucoup retardé mon projet parce que je galerais à trouver des gens pour me corriger, j’avais bien essayé de le faire seule, et même lorsque je me relisais encore et encore il m’était impossible de distinguer les erreurs. Jusqu’à ce que je confie l’ouvrage à une personne dont son nom est mentionné dans le livre qui m’a été d’un grand secours.

HS: Quelle est la date retenue pour la publication de cet ouvrage?

CC: Je ne peux pas encore certifier la date, la version numérique étant publiée récemment,soit le 10 décembre sur les sites de vente. Il faudrait attendre au moins 1 mois  pour que j’obtienne en Haïti mes exemplaires provenant de la France. Mais je ferai le tout de mon possible pour que cela se fasse en janvier prochain.

HS: En guise de conclusion, quels sont vos derniers mots?

CC: Je travaille actuellement sur un nouveau roman qui devra être publié en 2021 prochain. L’un de mes projets c’est d’écrire des scénarios pour la réalisation des films pour Netflix, ainsi que d’encourager d’autres jeunes dans l’écriture. Pour cela en novembre 2019, j’ai créé le collectif littéraire NIRVANA HAITI. S’il y a une chose que je suis convaincu, quand on est déterminé et que l’on a confiance en soi. Il n’y a rien que l’on ne peut réaliser. J’étais une petite fille qui ne connaissait rien à la vie qui s’amusait à écrire rien qu’en écoutant son imagination, et maintenant mon premier roman a être publié en France. Il y a huit ans de cela si on me l’avait dit je ne l’aurais pas cru. Donc tout est possible quand on se donne les moyens d’y parvenir.