Lionel Messi a connu des sanctions après ses piques contre la CONMEBOL

Lionel Messi, manquera trois matchs amicaux de la sélection Argentine de football. Remonté contre la CONMEBOL, qu’il a accusé de corruption durant la Copa America, Lionel Messi a écopé d’une suspension de trois mois de la part de l’instance sud-américaine. Une sanction légère pour l’attaquant de l’Argentine, qui ne manquera que des rencontres amicales durant cette période.

«Nous n’avons pas à faire partie de cette corruption, de ce manque de respect dont nous avons été victimes durant toute la compétition. Nous étions là pour la victoire finale. La corruption, les arbitres et le reste, cela fait oublier le football et le spectacle, cela a tout ruiné. On en a marre.»

A l’issue de la Copa America, lors de laquelle la sélection d’Argentine a terminé troisième, Lionel Messi, 32 ans, n’avait pas hésité à laisser éclater sa colère, remonté par l’arbitrage et le comportement global de la CONMEBOL. Des propos qui ne sont pas restés sans suite.

une amende et 3 mois de suspension pour Lionel Messi

En effet, l’instance sud-américaine, qui a très mal pris ses piques, a finalement décidé de sanctionner le capitaine albiceleste après cette sortie. En plus d’une amende de 50 000 dollars, soit environ 45 000 euros, le numéro 10 de la formation double championne du monde a écopé d’une suspension de trois mois avec sa sélection, a annoncé la CONMEBOL.

Trois matchs amicaux ratés,
une sanction légère pour Messi, qui commence dès ce samedi. L’attaquant du FC Barcelone ne manquera que trois matchs; le Chili 5 septembre, le Mexique 10 septembre et l’Allemagne 9 octobre prochain. Rien de dramatique pour La Pulga et sa Fédération AFA, qui peut faire appel dans les 7 prochains jours.

Stanley Georges

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

15 + 7 =