L’Église Catholique s’engage dans la lutte pour exiger le départ de Jovenel Moise

Après la position de la conférence épiscopale d’Haïti invitant Jovenel Moïse à tirer les inconséquences de son échec. Des prêtres, sœurs missionnaires, dignitaires, fidèles de l’église catholique sont dans les rues, ce mardi 22 octobre 2019, pour exiger la démission du président de la république.

Les  différentes villes du pays notamment la ville de Port-au-Prince entonnant des cantiques sombres pour réclamer non seulement le départ de Jovenel Moïse mais aussi justice pour le révérend Père Simoli  Joseph assassiné le 21 décembre 2017 par des bandits armés circulant à bord d’une motocyclette. L’acte a été produit quelques jours après son message au stade Silvio Cator basé sur la mauvaise gestion des fonds PetroCaribe par les autorités concernés.

Malgré les intimidations de quelques individus, qui auraient menacé d’incendier des paroisses ou des bâtiments logeant des institutions catholiques, les fidèles ne se reculent pas.

« La voix du peuple c’est la voix de Dieu », a déclaré l’un des prêtres présent à cette marche.

Malgré les mouvements de protestation lancée par les membres de l’opposition, la communauté internationale garde toujours l’esprit du dialogue entre les acteurs politiques du pays.

La Rédaction

Contactez-nous : redaction@haitianslogan.com