Le président Jovenel Moïse s’est adressé à la nation et appelle au dialogue

Il était 2 heures Am, lorsque le Président de la République s’est adressé à la nation. Dans un message pré-enregistré, Jovenel Moïse appelle à l’unité afin de résoudre la crise socio-politique qui gangrène le pays.

Après environ trois semaines de mobilisation non-stop où des barricades dans les rues, des pneus enflammés, des jets de pierre et des manifestations ont constitué le moyen de communication de la population qui réclame la démission inconditionnelle de Jovenel Moise à la tête du pays. Celui-ci a fini par intervenir, ce mercredi 25 septembre 2019.

En effet, en lieu et place du voyage qu’il devait effectuer à New-York dans le but de participer à la 74ème session ordinaire de l’assemblée générale des nations-unies, le chef de l’état s’est penché sur les différents problèmes du pays ; cela afin d’y trouver des solutions. Ainsi, dans son discours, outre l’invitation au dialogue lancée aux hommes et aux femmes de la nation, le président en a aussi profiter pour faire la leçon aux diverses institutions du pays dont le sénat de la république. Celui-ci n’ayant pas parvenu à suivre les procédures pour ratifier ou non la déclaration de politique générale de «deux premiers ministres en six séances avortées » selon le constat de Jovenel Moise.

Le représentant de la nation a également effleuré la situation de la population et ses besoins qui doivent être satisfaits, s’agissant de l’alimentation, des moyens économiques des parents qui doivent s’occuper de la scolarité de leurs enfants, des soins de santé…

Par ailleurs, environ 10:00AM, la population ne faisant pas cas du discours du Président a poursuivi avec les mouvements de revendication dans la capitale du pays ainsi que les villes de province. Cependant, le Collectif 4 décembre, en réaction au message du président a fait savoir que le dialogue doit se faire : « dans le cadre d’une transition fondatrice de l’état National ou l’équipe de pilotage doit répondre aux exigences d’intégrité, de patriotisme et de capacités». Lit-on dans une note.

A noter que, l’opposition a prévu une manifestation pour le vendredi 27 septembre 2019 et qu’elle n’a pas été annulée après le message à la nation du président Jovenel Moise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 17 =