Le Président de la république s’en tient à son idée de dialogue nationale

Le chef de l’Etat Haïtien ne baisse pas les bras. Le dialogue national est d’actualité et représente, pour le président de la République Jovenel Moise «la voie de la stabilité, du progrès social, économique et politique. » Dans le but de matérialiser son idée d’enclencher un dialogue entre les divers secteurs du pays, il a mis sur pied une commission qui devra conduire les discussions dans l’objectif de trouver une solution pour mettre un terme à la crise socio-politique que connait le pays depuis quelques temps.

Le comité médiateur nouvellement mis sur pied réunis les sept personnalités suivantes: «Evans Paul, Josué Pierre Louis, Renald Lubérice, Balthazar Sainphor Liné, Colombe Emilie Jessie Menos, Jude Charles Faustin et Rodolphe Joazile». Si le président reste focus sur son objectif, l’opposition semble tout aussi décidé à mener ses mouvements de revendications et à réclamer le départ du président de la république.

Par conséquent, le vendredi 11 octobre 2019, toujours en vue de protester, une manifestation aura lieu avec pour point de chute, la commune de Pétion-ville.
La crise socio-politique et économique qui s’est installée dans le pays il y a de ce la un an environ n’a de cesse de stopper toutes les activités dans le pays. D’où ce comité formé par le président de la république pour trouver une solution qui passerait par le dialogue. Cette commission étant la 15ème qui a été créée sous l’administration de Jovenel Moise.