Haïti une petite terre ,très riche en matière de produits souterrains

Lors de son passage à l’émission blocus, Antonio Rival a fait un zonage et énuméré lieux du pays ,même le misérable cornillon gran bwa ,ayant des richesses dans le sous-sol dont l’or et les produits pétroliers étaient mentionnés parmi elles.

Territoire situé dans le bassin de la caraïbe, surnommé Hispaniola ce qui signifie petite Espagne, convoité par les grandes puissances colonisatrices à l’époque coloniale qui sont des pays occidentaux à l’ère contemporaine, à savoir la France ,les États-Unis,l’Angleterre, avec ses ressources les chatouillerait encore .

“La quantité d’or est estimée à une hauteur de 60 milliards de dollars et environ une vingtaine de zones du pays possède des pétroles”. a fait savoir Antonio Rival.

Selon lui,les catastrophes et les crises sociopolitiques que connait le pays sont à la portée des géants comme les États-unis ,la France.

L’occupation américaine en 1915 n’était pas simple que l’on aurait imaginé et le séisme du 12 janvier 2010,une occasion en favorable pour les américains d’ajuster leur rapprochement vers Haïti. “Les haïtiens sont des américains considérés comme un secret défense.
A déclaré l’ancien président américain Barack Obama.
Selon Antonio Rival, 2003 était un moment propice pour les autorités françaises de faire d’Haïti aux yeux du monde entier un endroit répugnant et un espace dépourvu de ressources de toute sorte ,une diplomatie qu’elles utilisaient pour mieux exploiter ses richesses.

Ces protagonistes se contentent toujours de certaines autorités haïtiennes à la tête du pays car les négociations sont souvent en leur faveur .

Stanley Georges

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

four + sixteen =