Grenadye alaso… le cri d’alarme d’un haïtien révoltant

Le chanteur engagé de la musique haïtienne, Jean Jean Roosevelt en conférence de presse ce lundi, présente au grand public son nouvel Album intitulé Grandye Alaso. Un titre éloquent par lequel l’artiste veut réanimer la conscience collective.

C’est sur la place Dessalines, Jean Jean Roosevelt a présenté son nouveau disque qui comporte huit morceaux. L’artiste n’a pas caché son amour pour Jean Jacques Dessalines, considéré comme étant le père de la nation haïtienne. L’artiste est socialement très engagé, aborde souvent des sujets universels tels l’amour, l’équité de genre, le civisme, la solidarité, la persévérance se dit être prêt à assumer les conséquences néfastes après la publication de cet album.

 Grenadye Alaso, pour le natif de la grand ’anse, n’est pas seulement un album de musique mais un réveil de conscience, le cri alarmant d’un peuple abandonné dans la misère. Haïti a besoin une autre forme coopération pour sortir de ces marasmes. « Je me sens libérer après la proposition aux haïtiens grenadye alaso, nous sommes des grenadiers, j’attends les critiques odieux des gens » lance le guitariste, qui compte déjà six albums dans son répertoire. 

En 2013, Jean Jean Roosevelt a gagné la médaille d’or dans la catégorie chanson aux jeux de la francophonie déroulée à Nice ville de France et a et couronne prix de TV5 monde.

La Rédaction

Contactez-nous : redaction@haitianslogan.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 − quatre =