Fednel Monchéry chassé par les habitants de la commune de cabaret

Impliquant dans le dossier du massacre de la saline selon un rapport de la direction centrale police judiciaire et dépendu de quitter le pays par la justice haïtienne, le directeur du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales Fednel Monchery a été maltraité par Dickson Oreste, un habitant de la commune de cabaret.

Pendant qu’il s’était mis à assister aux funérailles du défunt Joseph Wills Thomas, le maire de la commune de cabaret décédé le 24 juillet dernier.

Fednel Monchery a pris dans le croc de Dickson Oreste l’a embrassé, gifflé et frappé par terre en disant  » nou gen manda kont ou, mwen menm map bay tèt mwen jistis antanke sitwayen map aretew e map mennenw bay lajistis » a constaté un reporter de Haitian Slogan.

Pour éviter le chaos, le directeur du MICT Fednel Monchery a eu le temps de s’enfuir à l’aide de l’intervention de ses gardes du corps et des agents de la police nationale declenchant plusieurs tirs pour diperser la foule en colère.

Estanley Georges

La Rédaction

Haitian Slogan est une agence de presse en ligne créée pour vous informer, former et éduquer la population Haïtienne ainsi que la communauté internationale . Cette agence de presse se veut un espace d'informations crédibles. L’objectivité dans la transmission de l'information est notre direction. Contactez-nous : redaction@haitianslogan.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − trois =