États-Unis réclame une date pour la prochaine joute électorale

L’administration Trump se positionne face au dysfonctionnement du parlement haïtien depuis le deuxième lundi de ce mois de janvier.

Lors d’une interview exclusive accordée au Miami herald ce 23 janvier 2020, le secrétaire d’État américain Michael Pompeo a rappelé que Haïti doit fixer une date pour la réalisation des prochaines élections en Haïti. «nous avons besoin des élections, c’est la chose la plus importante, c’est important», a t-il déclaré.

Le 13 janvier dernier, lors d’un point de presse tenu au palais national Jovenel Moïse se dit constater la caducité du parlement. Il est pour l’instant seul à la tête du pays, une situation qui attire l’attention des États-Unis d’Amérique.